Rénovation : des matériaux qui ont la cote !

Trafic et stationnement des artisans à Paris : un voyage épique !
décembre 21, 2018
Qu’y a-t-il derrière un devis ?
décembre 21, 2018

" Monter une cloison pour réagencer un espace, colmater des fissures au plafond ou sur les murs, isoler un mur… avez-vous entendu parler de ces matériaux aux propriétés très intéressantes ? Tour d’horizon de quelques matériaux tendance, dans le domaine de la rénovation.

"

Le béton cellulaire

Il se présente comme un matériau de construction préfabriqué. Conçu selon un procédé mis en œuvre à la fin du XIXe siècle, le béton cellulaire est utilisé dans la construction des maisons et des immeubles. Composé d’eau, de sable, de ciment, de poudre d’aluminium (ou de pâte d’aluminium, selon les cas) et d’air, le béton cellulaire permet, par exemple, d’éviter les remontées capillaires. Il se présente également comme un bon régulateur hygrothermique, car il est gorgé d’air. Une particularité qui n’enlève rien à sa solidité, puisque le béton cellulaire est un matériau très résistant.
Maniable, abordable, le béton cellulaire est également inflammable et les ouvrages réalisés avec ce matériau sont dits coupe-feu.

Le bois

Au cours des dernières années, le bois a connu un regain d’intérêt. Qu’il s’agisse de maisons complètes ou d’ossatures, le bois se plie à toutes les envies. Il constitue également le matériau privilégié dans le cadre d’une surélévation, en raison de sa légèreté. Sa durabilité est de 10 ans minimum, allant jusqu’à une trentaine d’années dans certains cas. Matériau naturel, renouvelable et recyclable, le bois s’adapte à toutes les formes et à tous les volumes.

La brique « Monomur »

Considérée comme un matériau traditionnel par excellence, au même titre que le béton, la brique alvéolaire en terre cuite « Monomur » présente des caractéristiques contribuant favorablement à la baisse de la consommation d’énergie du bâtiment. Constituée d’argile, elle est également inflammable.

Les matériaux naturels : lin, Cematerre, paille compressée…

La laine de lin est connue et appréciée pour son coût relativement faible, ainsi que sa capacité d’isolation thermique et acoustique élevée. Ainsi, ce matériau naturel présente un rapport qualité-prix très intéressant dans le cadre d’une rénovation, notamment.
Présenté, il y a quelques années, comme un nouveau matériau de construction, le Cématerre est né de l’imagination d’un entrepreneur alors qu’il regardait les entreprises de construction de route mélanger de la terre à la chaux et au ciment. Ce matériau constitue une alternative au béton traditionnel et se compose d’un mélange de chaux, de fibres de lin, de ciment et de terre. Tourné vers le développement durable, le Cématerre présente des capacités d’isolation thermique et phonique largement supérieures à celles du béton.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *